Coussin berlinois, les domaines d’utilisation – Partie 2

Les recommandations techniques pour l’implantation des coussins berlinois énoncent les domaines d’utilisation du coussin berlinois. Quelles sont les conditions d’implantation à respecter ?

Où installer des coussins berlinois ?

Les coussins berlinois permettent de sécuriser une zone dangereuse, un passage piéton et de manière générale inciter les automobilistes à respecter la vitesse maximale autorisée. Il convient ainsi de limiter l’utilisation des coussins berlinois aux agglomérations où la vitesse est limitée à 50 km/h. Les coussins berlinois pourront aussi être installés hors agglomération dans un lotissement ou sur une aire de repos.

Leur utilisation est particulièrement indiquée dans les zones où des dos d’ânes ne peuvent être installés, notamment sur les voies régulièrement utilisées par les transports en commun. Ils permettront également d’équiper une zone ponctuellement limitée à 30 km/h au lieu de 50 km/h.

Les lieux à éviter pour implanter un coussin berlinois

Si le coussin berlinois est un ralentisseur efficace et moins contraignant que le dos d’âne pour l’automobiliste, il convient d’éviter de les installer dans certaines zones où il pourrait se révéler dangereux :

  • Les voies supportant un trafic de plus de 6 000 véhicules par jour
  • Les voies dont la déclivité est supérieure à 4 %
  • Les voies desservant un centre de secours
  • Les chaussées avec plusieurs voies de circulation dans le même sens
  • Dans les 200 premiers mètres suivant le panneau d’entrée en agglomération
  • A proximité immédiate des carrefours
  • Dans les virages de rayon inférieur à 200 m et à moins de 40 m des sorties de virage
  • Sur un ouvrage d’art ou à proximité (moins de 25 m)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *